Bienvenue sur le site VAUBAN95.COM 


VAUBAN95 met à disposition des élèves de 2nde, 1ère et terminale Générale, du  Lycée Privé VAUBAN  ou d'autres établissements, un ensemble d'activités et d'outils mathématiques de suivi scolaire, en complément du travail en classe.

La consultation des onglets "Cours conseillés" et "Cours JM" (les miens) pourrait s'avérer utile, 

à un moment ou un autre de l'année scolaire. 


Le site VAUBAN95 est indépendant du Lycée Privé VAUBAN, qui ne peut être tenu 

pour responsable des liens et articles publiés par J.M. Huché.

Cliquer les entêtes des paragraphes pour les développer

C'est reparti !  les nouveautés !

Je me plains depuis des années de l'insuffisance calculatoire des élèves au lycée, l'automatisme du calcul n'étant que rarement assuré à leur arrivée en seconde.
J'ai décidé de m'intéresser à nouveau aux classes de 3ème et ponctuellement de 4ème de VAUBAN, afin de les aider à distance à acquérir ces automatismes.
Par T.N.I. interposé, des séances d'exercices seront mises en place, qui s'ajouteront aux liens habituels individuels, par mail et par visio.
Pour participer, s'adresser directement à Mme LILLY.

Assistance VAUBAN  dès la rentrée de Sept. 2021 ...

Pourquoi attendre les premières alertes pour chercher un peu d'aide ?
Je propose aux élèves VAUBAN de la 2nde aux classes terminales d'entrer au plus vite en contact avec moi, l'objectif étant de suivre une classe virtuelle où, à raison de un ou deux cours par semaine, selon la section, nous reprendrions ensemble, par petit groupe, les notions vues en classe dans la semaine ou la précédente, avec bien sûr des exercices d'application.  (adresse mail en bas de page).

Bac 2021, mon bilan ...

Obtenir 100% de réussite au bac est aujourd'hui presque banal, bien que je sois chaque année heureux de constater que notre établissement l'a réalisé, comme toujours depuis 2008, à l'exception de deux années, pour un élève collé sur une centaine de candidats.
Tellement banal que depuis cette année la mention "Très Bien", 16/20 de moyenne, a été détrônée par la mention "Très Bien avec Félicitations du Jury", 18/20 de moyenne, juste réévaluation quand on voit qu'à VAUBAN, 98 des 104 candidats ont obtenu au minimum la mention "Assez Bien", soit 12/20 de moyenne. 
Tout le monde est heureux, les élèves, leurs familles, les enseignants, et l'école, qui assoit un peu plus sa réputation, mais cela ne doit pas faire oublier que les élèves d'aujourd'hui ne sont pas intrinsèquement plus capables que ceux qui les ont précédés, seul le curseur a changé.
De nos jours, un élève d'une bonne moyenne se doit d'atteindre 14/20. En dessous cela reste raisonnable, mais l'élève présente probablement quelques petites faiblesses.
Les exigences ont changé et les notations attribuées se doivent d'être systématiquement valorisantes, du moins aux yeux de ceux qui ne sont pas encore informés des nouvelles règles.
Peut-être l'influence de la civilisation anglo-saxonne, qui opère la sélection au niveau universitaire, disons "post-bac", mais au pays de Descartes, Rousseau ou Pasteur, les exigences en termes de niveau scolaire, de réalité du travail, et de connaissances, se sont effondrées, chaque cycle scolaire renvoyant la "patate chaude" au cycle suivant, l'enseignant devenant un simple animateur scolaire, et la classe un espace convivial, où les notions de culture et de transmission du savoir ont laissé place à celles de  communication et d'échange, aux objectifs mal définis, parcellaires et éphémères. 
Réagir ! C'est trop tard, et le pauvre enseignant qui rechignera à mettre 12/20 à une copie de terminale qui vaut 07, se fera taper sur les doigts par la hiérarchie, et par les parents, au prétexte que révéler la vraie valeur de l'élève nuirait grandement à son orientation post-bac, son diplôme de bac étant probablement le gage d'une réussite assurée ensuite, quelles que soient ses compétences réelles.. 
Lors des jury de bac, la nécessaire harmonisation ramènera notre enseignant impertinent à la raison, 95% de réussite oblige !
A l'aube des années 60 le nombre annuel de bacheliers était de 80.000, avec un taux de réussite de 60%, les autres devant peaufiner leurs connaissances et leur méthodologie pour réussir l'année suivante, quand aujourd'hui le nombre des élus est de 680.000, avec un taux de réussite d'au moins 95%. Malheur aux pauvres 5% restant, probablement victimes d'un traumatisme personnel en cours d'année, cause de leur désintérêt soudain pour leurs études, mais il m'étonnerait que dans les filières post-bac sélectives, comme l'accès aux "grandes écoles", le taux de progression de 1960 à nos jours soit aussi énorme.
Mes propos de vieux prof de Maths en retraite sont sans importance, mais je suis heureux de ne pas avoir été réellement confronté avec ce qu'est devenu le métier d'enseignant, et à l'inverse, je suis triste, m'occupant régulièrement d'élèves qui me sollicitent par Internet, de constater combien nombre d'entre eux, très normalement capables, parfois potentiellement excellents, ont des connaissances aussi mal assurées, aléatoires, résultat d'un manque de la rigueur personnelle que l'on ne leur a jamais inculquée, tout devant s'acquérir dans la bonne humeur, avec la certitude de lendemains qui chantent, et surtout rien dans la douleur ou l'effort, qui sont réservés aux candidats aux jeux olympiques..
A l'école, on ne joue pas dans la même catégorie. 

Classes préparatoires, de moins en moins le vent en poupe ...

Selon les forums POST-BAC, il semble patent que les écoles d'ingénieur et encore plus largement les écoles de Commerce, intègrent de plus en plus d'étudiants issus de la FAC, et réduisent le nombre de ceux passés par la voie royale, très exigeante, des classes préparatoires.

Certes, les étudiants de FAC recrutés, généralement après obtention du niveau L3, sont choisis parmi les plus performants, mais ces écoles apprécient leur capacité d'analyse et leur autonomie, en comparaison au "bachotage" systématique qui caractérise les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE).

Lire le document suivent, très bien documenté ...   

LES ECHOS - La Classe Prépa est-elle morte ?   

Précisions ...

Assistance à distance 

Rêves de Classe Prépa ...

JM ne peut offrir d'aide personnalisée qu'à un nombre limité d'élèves des classes de :

3ème - 2nde - 1eG-STMG - TG-STMG

Cette assistance consiste en de fréquents échanges par mail, des explications des éléments mal compris, la correction des exercices proposés, et la participation à des classes virtuelles, individuellement, ou par groupes d'élèves d'une même classe.

Dans la limite des places disponibles, l'assistance de groupe est gratuite pour les élèves de 3ème 2nde, 1eG-STMG et TG-STMG scolarisés au lycée VAUBAN.

Mail à JM